Dior au Musée Granville

« Les grands photographes et Dior« , c’était l’une des expos phare de la rentrée a ne pas rater et que bien entendu, en retardataire de service, j’ai loupé. en même temps Granville, c’est pas vraiment la porte à coté. Ok, Je me cherche des excuses..Et alors ?

Moi qui aurait ou admirer « en vrai » une soixantaine de robe de haute couture du célèbre couturier a travers l’objectif des plus grands photographes du XXe siècle,  de Bruce Weber a Richard Avedon en passant par Helmut Newton … Grrrr, archi dégoutée, je suis !!! . (Non, Pas de danse de la joie pour cette fois).
Du coup , l’âme en peine, je me console comme je peux devant les quelques images du site et plus particulièrement celles qui ont marqué mon esprit au fer rouge et contribué à ma passion, un poil dingo pour les années d’après-guerre. Comprenez la divinissime époque du « New Look » et son tailleur Bar en 1947. L’incarnation du chic absolu et de l’ultra féminin. Jupe ample, taille sévèrement cintrée, top prés du corps et épaules arrondies. Les débuts d’une silhouette qui deviendra culte.
DIOR 2

20140505Dior_Legendary_4

Sans-titre-1(5)

DIOR 3DIOR 4DIORDIORR DIORRR DIORD DIORDD

Source : Google et Site « Musée Dior Granville » (photographie ©Eric Quesnel)

 

 

 

Suivez-moi sur les réseaux sociaux

twitter facebook google pinterest tumblr instagram hellocoton

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *