Ici, c’est (encore) Versailles

Toujours en plein trip Versaillais , me revoilà avec une silhouette très « 90’s spirit ». Et qui nineties dit inéluctablement Salopette. (Non Je vous rassure, pas le fameux modèle rayé et 3 fois trop grand qu’affectionnait Coluche, célèbre humoriste au pif rouge).
D’ailleurs,  j’ai ouïe dire qu’elle avait opéré un retour en force ces derniers temps mais pas besoin d’attendre que ce  soit à nouveau « tendance » pour pouvoir l’afficher. Pas l’genre de la maison.
Cette pièce easy cool fait partie intégrante de ma penderie depuis mes premières dents de laits. En denim ou velours, elle a ce coté un brin juvénile et des faux airs de ma rentrée en primaire dont je garde un souvenir pénible. (après avoir lézardé au soleil tout l’été du haut de mes 6 berges, me retrouver catapultée dans une cour d’école entourée de mioches dont les bouilles m’étaient alors strictement inconnues , m’emballait pas plus que ça.)
Après tout, qui n’a pas eu la frousse de sa vie le 1er septembre ??? ;) .

salopette - [LILY]SALOPETTE 4 [LILY]

salopette ( [LILY]

salopette 44 [LILY] SALOPETTE [LILY] SALOPETTE 10 [LILY] SALOPETTE 11 [LILY] SALOPETTE 12 [LILY] SALOPETTE 14 [LILY] SALOPETTE 2 [LILY] SALOPETTE 3 [LILY]

Salopette,Derbies, trench & Foulard : Chinés en Frip’ & Vintage Market.
Crop Top : New look
Tote Bag : Forever21.

 

M’sieur Louis XIV (rest in peace) nous a offert l’hospitalité le temps d’une visite express. Une chose est sure : Le roi Soleil se la coulait douce dans son immense château. Immense,  le mot est faible. Titanesque, Gigantesque ou éléphantesque serait plus adapté. (Oui, j’aime les adjectifs en « esque » )
Devant la beauté suprême des lieux, je ne me suis pas faite prier pour shooter « la bête » sous tous les angles et dans les moindre recoins mais vu le nombre de touriste au mètre carré affichant un sourire béat, tout « happy » de poser devant le parterre d’eau, le vase du soleil et autres statues du bronze, il a fallu ruser comme jamais.

CHATEAU 3 [LILY]

Faut dire que la dernière fois que j’ai foulé le sol de la résidence officielle des rois de France,  je devais avoir une quinzaine d’année. Flanquée d’une bande de copines & d’un accompagnateur (qui faisait office de pot de fleurs), on était censer préparer un exposé a rendre quelques jours plus tard. La barbe !!!!!
A 13 piges, on avait d’autres préoccupations que d’apprendre par cœur la bio de Louis XIV. Et puis, on trouvait son look et ses perruques « choucroutes-volumineuses » grotesques.
De toute façon, à cette époque, il n y avait pas de reflex, encore moins de smartphone ni de tablette high tech. Un appareil photo jetable kodak, un cahier petit format & stylo bic histoire de prendre des notes faisaient très bien l’affaire. Sans oublier l’ancêtre des téléphones mobiles, l’incassable et cultissime Nokia 3310 et ses coques bariolés. Certes, il n’avait pas encore l’option « photo » mais D… qu’on se régalait avec son illustre jeu du « serpent ». Un rien nous égayait en somme.

CHATEAU 2 [LILY]

Est ce que je suis entrain d’avouer l’inavouable ? Oui, a 13 ans, on préférait se marrer comme des baleines sur les costumes royales du roi et de ses gentilhommes. Shame on us !!!!!
Depuis, je ne moque pratiquement plus (quoi qu’en terme de mode, certaines décennies me laissent perplexe) et je ne pianote plus sans arrêt sur mon iphone. Depuis, surtout, j’ai choppé le virus de la parigot-bobo-intello qui court à toutes les expos (c’était essentiellement pour faire des rimes en « o » ;).

ps: Mais, Je cours quand même aux expos … (enfin, a celles qui me parlent ;)

 

CHATEAU 1 [LILY]CHATEAU 5 [LILY]

CHATEAU 7 [LILY] CHATEAU 11 [LILY]

 

                                             

                                                         

Suivez-moi sur les réseaux sociaux

twitter facebook google pinterest tumblr instagram hellocoton

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *