Running Gang

Ce p’tit look a été shooté il y a une semaine tout rond (autant dire un record vu le nombre incalculable de Silhouette « streetstyle » qui trône au beau milieu de nul part et envahissent mon pc qui du coup est prêt  a rendre l’âme) . Plus, sérieusement, j’ai accumulé tellement de retard qu’il me faudrait quasiment une semaine (voir 2) entières a bloger non stop afin de tout remettre à jour. d’ailleurs au prochain post, je vous balance, sans faute, des clichés vieux d’un an, retrouvés il y a peu (si si c’est possible) & shootés à l’époque dans un cadre merveilleux.
Bon ne dit-on pas :  faute avouée, à moitié pardonnée ??? ;)

Non, la si j’ai autant speedé pour vous présenter ce p’tit look tout frais, tout neuf, c’était surtout pour vous annoncer une coolab’ avec la marque d’appareil photo vintage & ludique, j’ai nommé : Lomography.
En effet, le temps d’un shoot photo, j’ai pu me rendre dans l’une de leurs boutique parisienne, celle du marais plus exactement, et choisir le modèle qui me convenait le mieux.
Le choix a été rude mais j’ai finis par opter pour cette caméra joyeusement flashy (une réédition du légendaire appareil avec flash tout en plastique des années 60) qui rappel instantanément les couleurs du mini cartable à l’allure preppy & des running , ces baskets dont je raffole ,qui ont pris d’assaut les podiums fashion ,aperçu chez Ashish et Moshino Cheap&Chic entre autre ,qui ne sont plus réservé qu’au athlètes de compét & autres accro du fitness et qui ont dorénavant largement leurs place dans nos shoesing . Tiens a propos, en me promenant sur Sarenza à la recherche d’un modèle original (à la base, j’avais en tête les Free Run  puis les ayant vu sur tout les pieds de paris et d’ailleurs ,j’ai aussitôt changer d’avis) ,j’ai alors complètement flashé sur ce modèle trouver en surfant au corner « kids » pour la modique somme de 45 euro. L’occasion était trop belle pour la laisser passer.
Je ne suis pas une fan absolue de fluo mais je les trouve parfaites pour la saison et détail qui a son importance : je ne risque pas de les croiser sur ma voisine au coin de la rue. Ouf, sauvée.

On continue dans la série coup de cœur, avec cette robe romantiques et son jeux de transparence, mon atout charme de l’été que j’ai choisi de twister avec mes fameuses Nike bi-gout pour un look décalé et bien assumé (exit les sandales compensées et la touche bohème vu et revu).

Robe & Mini cartable : H&M (divided)Basket : Nike (chez Sarenza)

Appareil photo : LOMOGRAPHY (modèle DIANA F+)

Suivez-moi sur les réseaux sociaux

twitter facebook google pinterest tumblr instagram hellocoton

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *